La Dépêche octobre 2015

Soprano, alto, ténor et baryton, toutes les gammes de voix pour un très beau concert.

Ce fut un beau concert, dimanche après-midi, un concert familial, accessible et de qualité. De belles voix tressant des mélodies en duo, trio, quatuor, accompagnées par Danièle Andrieu au piano avec juste assez de présence ou de discrétion suivant les morceaux. Les pièces chantées étaient présentées avec concision, précision et humour, ce qui est plutôt rare dans le domaine, et si certains morceaux étaient de facture classique ou romantique, d'autres, composés sur des poèmes d'Apollinaire ou sur les œuvres de Jacqueline Chautemps, étaient de facture moderne, dansante même et très drôles, comme «Palmès et baveux». Le public, nombreux, a apprécié.

La Dépêche du Midi